top of page

Entretien d'embauche IT : comment se préparer au mieux ? (2023)

Dernière mise à jour : 4 oct. 2023




Cabinet de recrutement Zenith Freelance talent IT

Pas de secret : un entretien, ça se prépare. C’est valable pour un poste en CDI tout autant que pour une mission en freelance. Alors si vous êtes un professionnel de l’IT en recherche d’un nouveau challenge, vous devez prendre le temps de vous informer, de répéter votre discours, et d’anticiper les questions types, pour vous assurer de réussir cet exercice parfois redouté.


Alors comment vous préparer au mieux pour briller en entretien et décrocher le poste ou la mission IT de vos rêves ? Suivez le guide.



Dans cet article :




1. Renseignez vous sur l’entreprise et sur le recruteur


Avant de passer un entretien, cherchez des informations sur l’activité, le positionnement, la concurrence, ou encore les valeurs de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Vous pouvez aussi faire des recherches sur les actualités de l’entreprise : annonce de nouveaux projets d’envergure, développement dans de nouveaux pays, nomination de nouveaux dirigeants…


Si vous avez le nom de la personne qui va mener l’entretien, renseignez vous également sur le profil de votre interlocuteur. Un entretien avec une personne du département ressources humaines sera par exemple bien différent d’un entretien avec votre potentiel futur manager, et vous devez vous préparer en conséquence. Consultez le profil LinkedIn de la personne, pour vous faire une idée de son parcours, de son ancienneté dans l’entreprise, de son périmètre, etc.



2. Analysez la fiche de poste


Cabinet de recrutement Zenith Freelance talent IT


Relisez avec attention la description du poste ou de la mission, les compétences recherchées, et mettez vous dans la peau du recruteur, en vous demandant quelles questions il risque de vous poser pour évaluer l’adéquation de votre profil avec l’offre.


Notez les mots clefs de la fiche de poste, pour les utiliser pendant dans l’entretien. Et listez vos points de doute ou sujets à clarifier.



3. Soignez la première impression que vous allez donner au recruteur


Comme le dit l’expression, “vous n'aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression”. Cela peut paraître évident, mais si l’entretien se fait en présentiel, anticipez le temps de transport, et prenez de la marge, pour éviter à tout prix d’arriver en retard. Si l’entretien se fait par visioconférence, prévoyez de vous mettre dans un lieu calme, de vous connecter avec 5 minutes d’avance, et testez en amont le son de votre ordinateur. Cela vous évitera par ailleurs une bonne dose de stress en cas de problème !


Pensez aussi à votre tenue, elle doit être adaptée à l’entreprise dans laquelle vous candidatez. Si c’est un grand groupe, une tenue formelle est généralement de mise, si c’est une start-up, une tenue plus décontractée est conseillée.



4. Préparez votre “pitch” de présentation


Cabinet de recrutement Zenith Freelance talent IT





















La très grande majorité des entretiens commence par une question ouverte, qui vous invite à vous présenter : “Pouvez-vous me parler de votre parcours ?”, “Parlez moi de vous” ou tout simplement “Pouvez-vous vous présenter ?”.


Préparez une brève présentation qui met en avant votre parcours, vos compétences, votre expérience, et vos motivations pour le poste. Ne rentrez toutefois pas trop dans le détail : cette présentation doit durer quelques minutes seulement.


Ce pitch est important car il va vous permettre de donner le ton de l’entretien. N’allez pas trop vite, pensez à respirer et évitez de vous lancer dans un monologue trop long : laissez à tout moment l’opportunité au recruteur de rebondir sur vos propos pour vous poser des questions.



5. Anticipez les questions classiques


Il est évidemment impossible de prédire toutes les questions que le recruteur va vous poser (ce serait trop facile !). Mais vous pouvez néanmoins vous préparer à un certain nombre de questions courantes.


Quelques exemples :

  • Qu’est-ce qui a suscité votre intérêt dans notre offre d’emploi ou de mission ?

  • Quels sont vos points forts et vos axes d’amélioration ?

  • Qu’attendez-vous de votre manager ?

  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

  • Quel est le projet sur lequel vous avez travaillé dont vous êtes le plus fier ?


Soyez concret dans vos réponses. Pour chaque question, essayez par exemple de trouver 3 points pour étayer votre argumentaire. N’hésitez pas par ailleurs à illustrer vos propos en répondant avec des exemples.



6. Préparez-vous à d’éventuelles questions techniques


Lamp

Si votre entretien s’effectue avec un manager IT, préparez-vous à devoir mettre en avant vos hard skills, ou compétences techniques. Il peut s’agir de simples questions, d’un cas pratique, ou dans certains cas, d’un test de compétences, qui varie bien évidemment selon votre domaine d’expertise.


Pour vous préparer au mieux, vous pouvez éventuellement vous rendre sur des groupes ou des forums spécialisés pour voir les questions couramment posées.



7. Soyez prêt à détailler chacune de vos expériences


Rassurez-vous, il est peu probable que le recruteur vous demande de détailler chacune de vos expériences ! Mais il est fort possible qu’il vous demande de le faire pour quelques postes ou projets spécifiques, qui ont généralement un lien avec le rôle à pourvoir.


Pour être clair, concis et convaincant, vous pouvez utiliser la méthode STAR, afin de bien structurer vos réponses. Chaque lettre de l'acronyme correspond à un élément de votre réponse :

  • S pour Situation : il s’agit de décrire le contexte et de de donner une vision globale à votre interlocuteur

  • T pour Tâche : il s’agit de partager des informations sur la mission et l’objectif à atteindre

  • A pour Action : il s’agit de parler de l’ensemble des actions que vous avez mises en oeuvre pour atteindre l’objectif, et les méthodologies utilisées

  • R pour Résultat : il s’agit de faire un bilan et de souligner les effets concrets de vos actions, notamment avec des chiffres.


8. Préparez des questions à poser


Cabinet de recrutement Zenith Freelance talent IT

Montrez-vous curieux, à la fois sur l’entreprise et sur le poste ou la mission proposée. Un candidat qui ne pose pas de questions ne renvoie généralement pas l'image d’une personne très motivée. Prévoyez par ailleurs de quoi prendre des notes, pour noter certains éléments de réponse de votre interlocuteur.



Préparez une liste de quelques questions en amont de l’entretien, à la suite de vos recherches et de l’analyse de la fiche de poste. Mieux encore, rebondissez sur des informations données par votre interlocuteur au cours de l’entretien, pour mettre en avant votre capacité d'écoute et votre compréhension des enjeux.



9. Soignez la conclusion de l’entretien


La clôture de l’entretien est la dernière étape clé. Vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour convaincre lors de ces dernières minutes décisives. Vous pouvez par exemple résumer les grandes lignes de l’échange, et remercier votre interlocuteur pour son temps.


Surtout, laissez une bonne impression en soulignant votre motivation pour le poste. Cela vous permettra de vous démarquer des autres candidats !



10. Détendez-vous et soyez prêts à improviser !


Restez naturel, souriez, prêtez attention à votre langage corporel, et gardez en tête que le recruteur va vous écouter mais aussi observer votre attitude et vos soft skills. Soyez avenant et faites preuve d’enthousiasme !




Si vous êtes à la recherche d'un emploi, ou si vous êtes un manager, il est primordial d'avoir clairement à l'esprit l'intérêt d'une candidature et d'un entretien d'embauche bien présentés !


60 vues0 commentaire

Comments


bottom of page