top of page

Nos conseils pratiques pour réaliser un bon suivi de mission avec votre consultant IT

Dernière mise à jour : 31 oct. 2023




Un suivi de mission régulier et efficace c’est la clef du succès quand on travaille avec un consultant IT. Et il ne s’agit pas simplement de contrôler les feuilles de temps ou de faire un point tous les 6 mois. Un bon suivi de mission nécessite de faire preuve de régularité et d’appliquer des méthodes spécifiques.


L’objectif ? Instaurer une bonne communication pour assurer une collaboration efficace, mais aussi pour placer le curseur au bon endroit entre autonomie et contrôle. Vous devez en effet donner à votre consultant un cadre suffisamment clair pour qu’il puisse mener à bien ses missions, tout en lui laissant un maximum de marge de manœuvre pour organiser son travail et apporter son expertise.



Dans l'article:




Alors comment faire concrètement ? On vous livre nos meilleurs conseils dans cet article.



#1 Établir des objectifs clairs dès le début de la mission



Un bon suivi de mission commence dès l’onboarding. Vous devez en effet définir vos attentes en matière de résultats, et fixer des objectifs afin que votre consultant ait une vision claire de ce qu'il doit accomplir.





Ces objectifs doivent être :

  • Spécifiques

  • Mesurables

  • Atteignables

  • Temporels


Au début de la mission, définissez votre vision d’une collaboration réussie et faites preuve de transparence. Profitez en pour recueillir les attentes de votre consultant en matière d’accompagnement, et les éléments qu’il juge nécessaires à la réussite de son ou ses projets.



#2 Fixer des points de suivi réguliers


Une fois la mission démarrée, bloquez des créneaux réguliers pour échanger avec votre consultant. Choisissez un rythme pertinent au regard de la mission. Cela peut être une fois par semaine, une fois par mois, une fois tous les deux mois… Évitez de faire le point trop souvent, sous peine d’imposer des réunions inutiles, mais ne laissez pas non plus s’écouler trop de temps entre vos échanges.


Attention, ces points de suivi ne doivent pas être vos seuls moments d’échange avec votre consultants. Vous devez maintenir une communication fluide au quotidien, notamment sur les aspects opérationnels de la mission. Mais ces échanges doivent être l’occasion de faire le bilan de manière régulière.


Ils doivent servir à aborder les points suivants :

  • L’avancement de la mission et le respect du planning

  • Les résultats obtenus vs les objectifs fixés

  • La qualité des livrables

  • Les difficultés rencontrées

  • Les solutions mises en place

  • Les éventuels besoins en informations ou en ressources



#3 Résoudre les points de blocage



Un bon suivi de projet consiste à anticiper les difficultés qui peuvent altérer la réussite de la mission du consultant. Car ces difficultés, si elles ne sont pas détectées à temps, peuvent entraîner des retards, des erreurs et des coûts supplémentaires.



Le secret est de ne surtout pas attendre que ça aille mal pour faire le point ! En faisant des points réguliers, vous pourrez anticiper les points de blocages, et les résoudre ainsi avant qu'ils ne se transforment en véritables problèmes.



#4 Donner du feedback constructif


Le feedback est un élément crucial dans le suivi de la mission d'un consultant IT. Et c’est aussi un axe fondamental de la fidélisation des talents. Un bon feedback doit permettre au consultant de recueillir des informations sur la qualité de son travail et de s'adapter aux attentes de l'entreprise.



N’attendez pas la fin de la mission du consultant pour lui faire un retour sur ses points forts et ses points faibles. Au contraire, faites-lui des feedbacks tout au long de sa mission, et fournissez-lui des conseils pour améliorer sa performance.


Quelques conseils pour donner un feedback constructif à votre consultant IT :

  • Soyez précis et objectif : donnez des exemples concrets de ce qui a bien fonctionné et de ce qui peut être amélioré.

  • Soyez empathique : montrez que vous comprenez les difficultés rencontrées par le consultant et que vous êtes prêt à l'aider à trouver des solutions.

  • Soyez positif : mettez l'accent sur les points positifs du travail du consultant, reconnaissez ses efforts et son travail et encouragez-le à continuer sur cette voie.


#5 Demander des retours à votre consultant


Le feedback doit être à double sens. Demander des retours à son consultant IT est en effet une pratique essentielle pour améliorer la qualité de votre collaboration et garantir la satisfaction de toutes les parties prenantes.


Demander des feedbacks encourage une communication ouverte et honnête entre l'entreprise et le consultant, ce qui peut aider à résoudre rapidement les problèmes et à éviter les malentendus.


Un consultant qui sent que ses retours sont écoutés et pris en compte sera par ailleurs plus enclin à s’impliquer dans sa mission, et à contribuer à la réussite du projet en apportant des idées et des solutions innovantes.



#6 Anticiper les échéances importantes comme la fin de mission


Il est important de mettre en place un calendrier de suivi de mission clair, avec des dates de points réguliers pour évaluer la progression du travail, mais aussi pour discuter des échéances à venir. La fin de mission doit notamment être anticipée au maximum.


Dans le cas où vous souhaitez prolonger la collaboration avec votre freelance, vous devez en effet vous assurer de sa disponibilité, de son envie de poursuivre la mission. Et vous devez discuter ensemble des modalités du renouvellement du contrat, bien en amont de la date de fin de la mission. Ainsi, si votre consultant souhaite par exemple renégocier son TJM (taux journalier moyen), vous aurez le temps de mener ces discussions et vous éviterez de vous retrouver au pied du mur, quelques jours seulement avant la fin du contrat.


Dans le cas où la mission n’est pas renouvelée, vous devez également anticiper le départ du consultant et organiser son off-boarding. Car vous aurez probablement besoin que le consultant documente ses activités ou fasse une passation de son travail à une autre personne. Vous devez donc mettre en place un plan d’action concret et le communiquer en temps voulu à votre consultant.



En conclusion, le suivi de mission est un élément clé pour assurer une collaboration réussie avec votre consultant IT. En suivant ces conseils pratiques, vous pourrez garantir une communication efficace, anticiper les échéances importantes et atteindre les objectifs fixés dans les délais impartis. Vous gagnerez ainsi en performance, et en sérénité !


37 vues0 commentaire

Comments


bottom of page